AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey Amyy Viens me rejoindre sur Heartland RPG pour incarner votre personnage favori où créer en un !! Et Surtout pour t'amuser ! Clique -> http://heartland-ranch.forumsactifs.net

Partagez | 
 

 Fanfic Heartland

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Fanfic Heartland   Sam 6 Mar - 0:02

Rappel du premier message :

Voila le début de ma fanfic. J"ecris à la première personne car je me sens de plus en plus à l'aise dans ce genre de narration et j'ai de plus en plus de mal avec la troisieme personne même si ça ne se sent pas dans cette première partie

Résumé : Alicia, personnage ajouté par moi, la cousine de Mallory, est contrainte par sa mère, à la suite de quelques conneries de rester à Heartland où Jake et Lou ont accepté de l'héberger. Les premiers temps seront très durs pour Alicia qui déteste la campagne et n'aime pas vraiment les chevaux. Elle se montrera désagréable avec tout le monde dans l'objectif de se faire renvoyer. Mais les choses changent.
Amitié, amour, haine, trahison seront au rendez-vous.

**********************************************************************
Ma mère ne supportait plus l'attitude que j'avais adopté depuis que j'avais appris la trahison de mon copain et ma meilleure amie. Ce jour-là, elle décida de m'envoyer vivre loin de Calgary afin que je me reprenne. Enfin pas si loin que ça puisque l'endroit où elle me conduirait ne se trouvait qu'à une heure de chez moi.
Ma tante avait parlé à ma mère d'un ranch, Heartland, si j'avais bien compris, où ma cousine vivait en ce moment. Les gens y étaient très sympas selon elle. Ce qui me faisait toutefois une belle jambe. Qu'ils soient sympas ou non n'étaient absolument pas mon problème.
Ma mère avait contacté le propriétaire de cet endroit paumé, lui avait expliqué pendant près d'une heure ma situation avant de venir m'annoncer que dès le week-end suivant, je devrais m'y rendre. Je m'étais indignée de la décision qu'elle avait prise sans même m'en parler mais elle m'avait vite fait comprendre que le sujet était clos et que je n'avais pas mon mot à dire.
Durant toute la semaine qui venait de s'écouler, j'avais envisagé les différentes hypothèses pour éviter cette punition. Car pour moi, vivre hors de la ville en était bien une. J'étais une citadine, pas une campagnarde. Qu'allais-je bien pouvoir faire dans ce ranch ? Je n'avais jamais approché un cheval de ma vie. J'espérai seulement qu'on ne me demanderait pas de m'occuper de ceux qui y vivaient.
A la fin de la semaine, j'avais fini par me dire que ce ne serait peut-être pas si mal d'un côté que je m'éloigne de Calgary, surtout de ceux qui m'avaient tant blessée. Enfin cette idée m'avait à peine effleurer l'esprit mais cela avait suffit pour que je m'installe dans la voiture de ma mère sans rechigner.
Toutefois, je ne lui adressai pas un seul mot de tout le trajet. Au fur et à mesure que les habitations s'espaçaient, je regrettai de ne pas m'être enfuie.
Une heure plus tard, ma mère arrêta la voiture devant une boutique où elle rentra pour demander notre chemin. Je restai dans la voiture durant ce temps, le casque de mon MP3 fixé sur mes oreilles, je jetai de temps à autre des coups d'oeil à l'endroit où je me trouvais tout en envoyant des sms à mes amies restées à Calgary.
Dès que ma mère fut de nouveau dans la voiture, nous reprîmes la route jusqu'à ce que nous arrivions à destination une dizaine de minutes plus tard.
Une fois la voiture garée entre les écuries et l'habitation, je quittai l'habitacle avec nonchalance. Je fis lentement le tour de moi-même afin de découvrir le lieu dans lequel j'allais devoir vivre. Une fille, un peu plus jeune que moi, était en train de faire courir un cheval en lui ordonnant de continuer. Je m'attardai un instant sur eux avant de poursuivre ma visite visuelle. Mon regard se porta ensuite vers les écuries desquelles sortit un mec. Je dus m'avouer qu'il était plutôt pas mal. Du moins de loin.
Cette visite fut très vite abrégée par l'arrivée de ma cousine qui se jeta presque dans mes bras.
-Moi aussi, je suis contente de te revoir Mallory. Lui dis-je lorsqu'elle relâcha légèrement son étreinte.
Je remarquai à cet instant que ma mère ne se trouvait plus à mes côtés. Mallory m'appris qu'elle était rentré avec Jake, le propriétaire du ranch. Il devait sûrement discuté du temps que j'allais passé ici. Bien qu'à mon avis, la décision avait été prise depuis longtemps. Je devrais sûrement y passer toutes mes vacances d'été.
Sans que je m'y attende, ma cousine me prit par la main pour m'entraîner avec elle en direction de l'enclos où se trouvait le cheval que j'avais aperçu quelques minutes auparavant.
Nous restâmes un moment à observer la fille dressait son cheval avant qu'elle ne daigne venir à notre rencontre. Mallory nous présenta rapidement l'une à l'autre et expliqua à son amie que j'allais passer les vacances d'été avec eux. Je compris donc que la décision sur la durée de mon séjour, tel que je m'y étais attendu, avais été fixé depuis longtemps. Sûrement depuis le premier coup de téléphone que ma mère avait passé à Jake, songeai-je.
-Alors c'est toi la fameuse cousine de Mallory. Elle n'a pas cessé de nous parler de toi. Me déclara Amy avec un sourire amicale.
-Vraiment ? Lui demandai-je sur un ton glacial.
Certes, j'étais contrainte de vivre ici mais cela ne signifiait pas que j'avais envie de m'y faire des amies.
Amy hocha simplement la tête sans se départir de son sourire. Puis elle retourna auprès de son cheval auquel elle ordonna de se remettre à avancer. Mallory aller m'entraîner vers un autre endroit lorsque ma mère m'appela. Il était temps pour elle de partir. Elle me serra si fortement dans ses bras que je crus un instant qu'elle allait m'étouffer.
-Je suis désolée. Me dit-elle
-Désolée de quoi ?
-D'avoir pris cette décision.
-Ca, oui, tu peux l'être.
Elle porta son regard rempli d'amour sur moi, faisant comme si je n'avais rien dit, avant de monter dans sa voiture.
-Ty ! Entendis-je Jake appeler lorsque la voiture de ma mère fut hors de notre champ de vision.
Le mec que j'avais aperçu devant les écuries nous rejoignit.
Je devais admette qu'il était aussi mignon de près que de loin mais j'avais tiré un trait sur les garçons et ce n'était pas parce qu'il avait un beau regard que j'allais craquer. De plus il devait sûrement avoir une copine. Alors à quoi bon me prendre la tête ?
-Tu peux la conduire au chalet ? Lui demanda Jake.
-Ok.
Il attrapa mes valises qu'il lança dans sa camionnette avant de m'inviter à y monter.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/

AuteurMessage
ilona
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 2130
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Sam 20 Mar - 22:55

A un moment tu asmarquer "je l'entrainais dans la chambre" alors que c'est l'entraina. Dsl de rép aussi tard ça marcher pas avant!^^
Revenir en haut Aller en bas
http://x3-gypsie.skyblog.com
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Sam 20 Mar - 23:05

Ok mais c'est je l'entraînai et pas je l'entraîna.
Merci de me l'avoir signalé.
Juste une tite précision, je vous poste du brut de pomme sans correction donc il peut y avoir des erreurs et y en a, j'ai relu la dernière partie et j'ai commis de grosses boulettes.
Alors désolée
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
ilona
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 2130
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Sam 20 Mar - 23:06

C'est pas grave on comprend!^^lol
Revenir en haut Aller en bas
http://x3-gypsie.skyblog.com
elo82200
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 1009
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 9:48

oui
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 19:19

Je n'avais pas envie de rester seule après la journée mouvementée que je venais de traverser, alors, lorsqu'il me raccompagna, je lui proposer d'entrer quelques minutes avant qu'il reparte. Il accepta volontiers mon invitation.
Une fois à l'intérieur, je l'invitai à prendre place dans l'un des fauteuils qui décoraient l'endroit pendant que je me rendais dans la salle de bain pour m'y changer. J'enfilai à la hâte, pour ne pas perdre une minute de sa présence, des vêtements plus confortables dans lesquelles je passerais la nuit. Ce soir-là, j'avais opté pour un short et un t-shirt ample.
Puis je retournai avec lui et m'installai dans le second fauteuil. Nous commençâmes à discuter de tout et de rien jusqu'à ce que je me sente si à l'aise que je décidai de lui confier certaines parties que je ne lui avais jamais dévoilé sur mon passé. Sa future réaction m'effrayait à l'avance.
-J'ai quelque chose à t'avouer. Me lançai-je
Il me regarda surpris mais impatient que je lui en révèle plus.
-Je ne suis pas vraiment la fille que tu crois.
J'hésitais vraiment à lui en dire plus.
-Continues.
-Tu sais beaucoup de choses sur moi mais pas tout. Je ne t'ai jamais parlé des raisons qui ont poussé ma mère à m'envoyer à Heartland.
-Je sais que c'est à cause d ta rupture avec Ryan.
-En fait, ce n'est pas vraiment ça... Je ne supportais plus ma vie alors j'ai commencé à faire n'importe quoi...
Il écoutait avec attention ce que je lui disais.
-Je me suis laissé entraîner par des personnes peur fréquentables et j'ai commis quelques délits.
-Du genre ?
-Des vols en majorité.
Je baissai le regard honteuse. Qu'allait-il penser de moi à présent ?
-Je me suis fait arrêté pour vol et c'est pour quoi ma mère m'a envoyée ici. Terminai-je sans relever les yeux.
-Regardes-moi !
J'hésitai à relever mon regard vers lui, craignant qu'il me réplique une phrase cinglante qui pourrait me blesser.
-Regardes-moi ! Insista-t-il.
Je levai alors mes yeux vers lui et je fus surprise de lire dans son regard de l'indulgence.
-Tu veux savoir comment je me suis retrouvé à Heartland ?
-Tu as dû répondre à une offre d'emploi.
-Non. J'étais en conditionnel... Pour vol.
Il me raconta alors tous les délits qu'il avait commis avant son arrivée dans ce ranch. J'avais dû mal à réaliser qu'il avait été ce genre de garçon que mes amies auraient qualifié de « bad boy ». Il semblait si différent de ceux que j'avais fréquenté après ma rupture que j'avais du mal à croire qu'il me disait la vérité.
Après ces confidences, nous restâmes un moment silencieux, nous jetons simplement des regards de temps à autre. Puis je finis par briser ce silence en lui demandant pour quelles raisons, il avait rompu avec Amy.
Il posa un regard que je ne sus interpréter.
-Tu m'as dit que tu l'aimais et dès que nous sommes arrivés ici, tu es allé rompre avec elle. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi.
Il se releva indigné.
-Alors, tu n'as vraiment rien compris ? Je pensais que le baiser que je t'avais donné en allant à Calgary avait été suffisamment clair mais apparemment ce n'est pas le cas.
Je me tournai vers lui alors qu'il posait la main sur la poignée de la porte prêt à l'ouvrir.
-Attends. Lui ordonnai-je.
Je me levai à mon tour pour le rejoindre l'instant suivant. Tout en marchant sur cette courte distance, j'avais préparé un discours dans ma tête que je m'apprêtai à lui dire mais lorsque mes yeux rencontrèrent les siens, je me retrouvai aussi muette qu'une carpe. J'étais comme hypnotisée par son regard et je ne pouvais ni parler, ni même bouger.
Il en profita alors pour poser ses mains sur mes joues sans que je puisse réagir. Ses yeux descendirent sur mes lèvres avant de plonger dans les miens avec un désir non feint... Le même désir que j'éprouvais moi aussi. Mon coeur battait si vite que je craignais qu'il s'échappe de sa prison qu'était ma cage thoracique. Je sentais mes mains tremblaient sous l'emprise de l'envie qu'il suscitait en moi juste en me regardant. Je ne désirais plus qu'une seule chose, m'emparer de ses lèvre pour venir me délecter de leur nectar. Un goût si fruité, si appétissant. Pas une seconde, je ne pensai pas à cet instant au mal que je ferais à Amy si elle venait à l'apprendre. Je me laissai juste tenter par cette diabolique attirance.
Il se trouvait si près de moi à présent que je pouvais sentir son souffle tout contre ma bouche. Cette caresse telle le vent était déjà une torture en soi. Je me hissai alors sur la pointe des pieds pour mettre fin à ce tourment en emprisonnant ses lèvres entre les miennes.
Lorsque je réussis enfin à réagir, je le repoussai avec violence. Amy ne méritait pas un tel châtiment et puis nous avions décidé de n'être que des amis. Quel genre d'amis étions-nous si nous ne pouvions pas résister à nos pulsions primaires ?
-Je ne peux pas. Finis-je par lui dire après avoir totalement retrouvé mes esprits.
-Pourquoi ? A cause d'Amy ou bien parce que tu as peur de ce que tu ressens pour moi ?
-Nous ne sommes qu'amis.
-Oui, c'est ce que nous avons décidé d'être mais tu sais autant que moi que nous ne serons jamais amis. Alors réponds à ma question. Pourquoi tu ne peux pas ? De quoi as-tu peur ?
-Tu viens juste de rompre avec Amy. Je ne peux pas lui faire ça.
-Tu veux que je te dise. Je ne suis pas certain qu'Amy soit la seule raison. Je pense que tu as juste la trouille de ce que tu ressens pour moi parce que tu as été blessé par Ryan. Tu penses que si tu te permets de tomber amoureuse de moi, tu souffriras encore. Pourtant, tu dois me croire, je ne te ferai jamais de mal. Quand tu oseras regarder la vérité en face en ce qui nous concerne, je serai là mais en attendant je préfère m'en aller.
Je l'avais écouter sans l'interrompre, réalisant que dans tout ce qu'il me disait, il n'y avait que de la vérité. Même si je ne me l'étais jamais avouée, même si je savais que j'étais tombée amoureuse de lui, je refusais de me laisser emporter par mes sentiments pour ne pas souffrir.
Il ouvrit la porte et sans attendre se dirigea vers son véhicule. J'essayai de le retenir en prononçant son prénom mais il ne m'écoutait plus. Des larmes silencieuses roulèrent alors sur mes joues.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
ilona
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 2130
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 19:51

ouiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!! Super! maintenant je patiente (j'essaye....)^^
Revenir en haut Aller en bas
http://x3-gypsie.skyblog.com
elo82200
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 1009
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 21:24

super j'adore !!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Althea
Cheftaine
Cheftaine
avatar

Messages : 3133
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 21:46

Ah ah effectivement, il n'y a plus rien pour se mettre entre eux, à part eux !!! xD

J'aime beaucoup ce genre d'attente quand je lis, ça permet de pas arriver trop vite à la conclusions! lol

Encore un super chapitre à ton actif, vivement le prochain ! xD

_________________________________________________


Modératrice - We Are The Best ^^ - Membre éminent du FALIF - Graphiste
Revenir en haut Aller en bas
elo82200
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 1009
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Dim 21 Mar - 21:48

oui la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 12:05

Caleb et Ashley vinrent me chercher dès les premières lueurs du jour. Je n'avais pas beaucoup dormi au cours de la nuit qui venait de s'écouler, me repassant en boucle les paroles douloureuses mais si vraies de Ty.
-Mal dormi ? S'enquit Caleb alors que je venais de leur ouvrir la porte.
-Tu devrais passer un coup d'anti-cernes. Ajouta Ashley avec un large sourire.
-Entrez. Les invitai-je. Je vais finir de me préparer.
Je me dépêchai alors de finir de me maquiller en prenant bien soin de camoufler les traits violées qui trahissaient l'agitation de ma nuit. Puis une fois prête, je les rejoignis.
Nous partîmes aussitôt afin de ne pas être en retard au rassemblement qui partait d'un ranch voisin. Lorsque nous y arrivâmes, beaucoup de ranchers se trouvaient déjà là, en train de harnacher leur monture ou de s'atteler aux derniers préparatifs.
On m'avait expliqué que cette réunion des propriétaires des ranchs environnants allaient nous permettre de comptabiliser les bétails et de voir si aucun vol n'avait été commis. Ce rassemblant allait se dérouler sur deux journées et durant la soirée, une fête serait organisée, m'avait-on dit. Je trouvais cette idée de passer du temps loin du ranch assez sympa mais je me demandais si j'étais assez endurante pour passer autant d'heures à cheval.
Je cherchai Mystic du regard, sans lui, j'étais bonne à repartir. Je n'aurais accepté aucune autre monture. J'avais encore trop peur des équidés pour monter sur n'importe lequel d'entre eux. Alors que je scrutai l'horizon à la recherche de ma monture, je croisai Ty du regard. Kitty se trouvait avec lui et déjà, malgré l'heure très matinale, ils semblaient très bien s'amuser. Je restai un moment à les observer jusqu'à ce que ce palefrenier me voie à son tour. Je tournai alors aussitôt la tête et reportai mon intérêt sur Caleb et sa petite-amie.
-Y a quoi entre toi et Borden ? S'enquit Caleb, me déconcertant au passage.
-Quoi ? Rien. On est juste amis. Me défendis-je comme s'il venait de m'accuser d'un crime odieux.
Ashley me dévisagea un instant et je crus qu'elle allait à son tour me poser des questions sur ma relation avec Ty mais elle n'en fit rien, à mon grand soulagement.
-Jake et les autres ne devraient plus tarder à arriver. Ils t'emmènent Mystic. Me confia Caleb.
Ouf, songeai-je. Je pourrais monter le seul cheval en qui j'avais confiance et cette idée m'ôta un poids énorme.
Peu de temps après, j'entendis le ronronnement d'une camionnette. Je me tournai dans cette direction. Il s'agissait de celle de Jake. Je me dirigeai alors vers eux, impatiente de voir Mystic.
Amy quitta l'habitacle la première. A ses traits tirés, je sus qu'elle n'avait pas mieux dormi que moi. J'aurais pu lui demander comment elle se sentait ce matin mais je connaissais déjà la réponse, alors je m'en abstins. Sans une parole à mon égard, même pas une salutation, elle contourna la camionnette afin de venir ouvrir la porte du van. Je l'aidai ensuite à faire descendre Mystic qui si heureux de me revoir hennit avant de me donner une légère bourrade. Je récupérai sa selle puis le harnachai avant de le monter.
Je rejoignis ensuite Mallory qui attendait que l'on sorte Cooper.
Dans quelques minutes à peine, nous nous apprêterions à partir dans ces contrées sauvages qu'offraient l'ouest Canadien.
Jake, le plus âgé des participants, prit la parole dès que tous furent en selle. Son discours nous rappelait les termes du rassemblement. Puis il entonna un léger discours en la mémoire d'un des leurs qui avaient perdus la vie à la fin du printemps. Tous les cow-boys avaient ôté leur chapeau et les portaient à présent sur leur coeur. Ils les remirent seulement à la fin de l'hommage rendu par le grand-père d'Amy.
Dès la fin de ce discours, nous nous mîmes en route.
Je décidai de rester avec Amy, Mallory et Soraya tandis que Ty chevauchait au côté de Kitty, quelques mètres devant nous. J'éprouvais beaucoup de difficulté à les lâcher du regard et apparemment, je n'étais pas la seule dans ce cas. Je m'en rendis compte à l'instant où la meilleure amie d'Amy prit la parole.
-Tu devrais arrêter de les regarder comme ça. Lui conseilla-t-elle. Tu te fais du mal.
Je tournai la tête en direction d'Amy qui ne le quittai pas des yeux. Je pouvais lire dans son regard toute la tristesse qu'elle ressentait à cause de cette rupture. La culpabilité me rongea de nouveau. D'autant plus que cette fois, j'en connaissais la véritable raison même si la veille, je l'avais déjà deviné.
-Qu'est-ce qu'elle a de plus que moi ? Finit par demander Amy en nous regardant tour à tour.
Je haussai simplement les épaules, genre de dire que je n'en avais aucune idée. En effet, qu'avais-je de plus qu'elle ? Car la vraie question était là. J'avais beau chercher, me creuser la tête, je ne trouvai aucune réponse à cette question.
Mallory et Saroya ne surent pas quoi lui répondre non plus. Des larmes s'échappèrent ensuite du regard azur de mon amie. Enfin, étais-je en droit de l'appeler ainsi ? Lorsqu'elle connaitrait la véritable raison de sa rupture, elle m'en voudrait sûrement autant que j'en avais voulu à Angela et je ne ferais dès lors plus partie de son cercle d'amis.
Elle porta de nouveau son intérêt sur Ty et Kitty un moment avant de nous annoncer qu'elle pensait finalement en connaître les raisons et que tout était de sa faute. Intriguée, je posai un regard interrogateur sur elle.
-Je pense que... Commença-t-elle
Ses joues s'enflammèrent à cet instant.
-Tu penses quoi ? L'interrogea ma cousine avec sa curiosité naturelle.
-Je n'ai jamais couché avec lui. Nous avoua-t-elle avec timidité, les joues rouge vif et le regard baissé sur l'encolure de son cheval.
Ses paroles me percutèrent avec tant d'intensité que j'eus du mal à réaliser ce qu'elle venait de dire. Comment pouvait-elle un seul instant croire que Ty avait rompu juste pour cette raison ? Certes, je le connaissais depuis peu, et j'avais aussi couché avec lui, mais j'étais certaine qu'il n'était pas ce genre de mecs.
-Je ne crois pas que ce soit la raison. Répliqua Mallory qui connaissait la véritable cause de la rupture.
-Je suis sûre que si. Je suis sûre qu'il l'a déjà fait avec Kitty.
-Mais même si c'est à cause de ça... Commença Soraya.
-Demain quand nous serons rentrés, j'irai le rejoindre dans sa chambre. Je lui dirai que je me sens prête.
A l'idée qu'ils couchent ensemble, mon coeur se serra avec tant d'intensité que je crus qu'il allait éclaté. Je ne pouvais pas concevoir cette idée et je devais trouver un moyen de la lui faire oublier. Mais comment pouvais-je m'y prendre sans qu'elle se doute des sentiments que j'éprouvais pour son ex ? Comment pouvais-je l'éloigner de lui sans me dévoiler ? Oui, j'étais jalouse et même si la culpabilité me rongeait sans cesse, même si je me détestais pour le mal qu'elle endurait par ma faute, je ne pouvais pas rester là sans réagir. J'étais trop effrayée qu'elle réussisse à sortir de nouveau avec lui.
-Mallory a raison. Intervins-je d'une voix que je voulais assurée mais qui au final se trouva légèrement tremblante.
Amy me dévisagea des yeux, incrédule que j'intervienne de la sorte. Elle me pria à travers son regard d'aller jusqu'au bout de mes pensées.
-Comme tu me l'as dit hier, je suis amie avec Ty et je sais qu'il n'aurait pas rompu avec toi juste pour ça. Il t'a laissé tomber et tu dois te faire une raison. Je ne pense que ce soit en t'offrant à lui que tu obtiennes son retour.
-Qui te donne le droit de me parler comme ça ?
Je compris à travers sa question que je l'avais vexée.
-Je...Je ne voulais pas que tu le prennes mal. M'excusai-je. Je sais ce que c'est de perdre celui qu'on aime et on donnerait n'importe quoi pour revenir avec lui, quitte à faire les pires bêtises mais... Ecoutes, même s'il couche avec toi, qui te dit qu'il ne rompra pas de nouveau avec toi dans quelques jours. Est-ce vraiment ce que tu veux ? Tu es malheureuse en ce moment, tu as l'impression qu'on t'arrache le coeur à la petite-cuillère mais à ton avis, comment te sentiras-tu si tu te donnes à lui et qu'ensuite, il te largue de nouveau ? Ce sera pire.
-Alicia a raison. Me soutint Soraya.
Amy réfléchit à ce qu'on venait de lui dire. J'espérai qu'elle réaliserait elle-même qu'elle s'était tenu prête à faire la pire erreur de sa vie mais lorsqu'elle brisa le silence sous lequel nous nous étions plongé, je crus que le monde cessait de tourner autour de moi. Rien de ce que je venais de lui dire n'avait servi, ni même l'appuie que m'avait offert sa meilleure amie, bien au contraire, elle était encore plus décidé. Elle nous expliqua chaque étape de son plan dans les moindres détails et elle était persuadée que cela ne pouvait que fonctionner. Fort de son assurance, je perdais peu à peu la mienne.
Et si Ty décidait de se venger du mal que je lui avais fait en le repoussant la veille. Il pourrait très bien se servir d'Amy pour arriver à ses fins.
Je plongeai à mon tour dans mes propres réflexions, jonchées de pensée sombre qui accroissaient ma jalousie, jusqu'à ce que Kitty vienne me parler.
Je ralentis le pas de Mystic afin d'établir une marge entre nous et le groupe d'Amy.
-Ty m'a parlé de votre altercation d'hier. Entama-t-elle la conversation.
Vu les liens qui les unissaient, cela ne m'étonna guère.
-Comment tu vas ? S'enquit-elle ensuite.
-Je vais bien... Enfin, j'essaie...
-Tu peux me parler si tu veux.
J'aurais aimé pouvoir me confier à elle mais je ne la connaissais pas assez pour me sentir libre de le faire. Je ne voulais pas qu'elle rapporte nos propos à Ty.
-Est-ce que tu l'aimes ?
Je hochai juste la tête en guise de réponse. D'ailleurs la question ne se posait même pas. Mais tiraillé entre la culpabilité du mal que je faisais à une amie et la peur d'être à nouveau blessée, je m'interdisais de me laisser porter par ce que je ressentais.
-Tu sais, il ne pensait pas vraiment ce qu'il t'a dit.
-Pourtant il avait raison. J'ai peur d'être à nouveau blessé, c'est pour ça que je ne le laisse pas entrer dans ma vie comme il le voudrait.
-Je te garantie qu'il ne le fera pas. Et si jamais, il le fait, viens me le dire et je te promets de lui botter les fesses comme il le mérite.
Nous éclatâmes de rire.
Je restai le reste de la journée à chevaucher à ses côtés. Nous apprenions peu à peu à nous connaître l'une et l'autre et je réalisai très rapidement que nous avions beaucoup de points communs. Sûrement bien plus que les rares que je partageais avec Amy. Kitty était vraiment une fille sympa que je me mis à apprécier de plus en plus au fur et à mesure que les heures s'écoulaient.
Alors que le soleil s'apprêtait à se coucher, nous nous arrêtâmes dans un lieu qui avait été aménagé afin que nous y passions la nuit. Des hommes et des femmes se trouvaient là bien avant notre arrivée et s'attelait à diverses tâches : préparation du repas, animation... Je ne revins pas de toute cette organisation qui avait été mise en place pour accueillir les ranchers.
Des notes de musique commencèrent à s'élever dès l'instant où nous descendîmes de nos montures. Un groupe avait été contacté pour animer la soirée.
Kitty me laissa seule afin de rejoindre Ty. Je décidai alors de me rendre auprès d'Amy et de ses amis. La petite-fille de Jake me jeta un regard noir. Elle n'avait pas dû apprécier que je passe le reste de la journée en compagnie de celle qu'elle supposait être la cause de sa rupture. Heureusement, Mallory nous entraîna rapidement dans une conversation qui détendit l'atmosphère. Au bout d'un moment, alors que les cow-boys commençaient à déserter, les buffets, nous décidâmes d'aller nous ravitailler.
J'étais en train de me servir lorsque Ty vint nous trouver. Il jeta à peine un coup d'oeil à Amy avant de me demander si nous pouvions parler en privé. La jeune fille posa ses yeux sur moi, attendant la réponse que j'allais donné à Ty. Peut-être espérait-elle que j'allais plaider sa cause si j'acceptai la proposition de son ex ?
-Oui, bien sûr. Acceptai-je. Mais j'aimerais finir de me servir.
-Pas de problème, je t'attends. Me dit-il en m'adressant un sourire en coin. Le genre de sourire auquel je ne savais résister.
Une fois mon assiette remplie, je le suivis jusqu'à ce qu'on soit assez loin des autres afin que personne ne surprenne notre conversation.
-Je suis désolé pour ce que je t'ai dit hier soir. Commença-t-il.
-Tu n'as pas à l'être. Tu sais, j'y ai pas mal réfléchi cette nuit et tu avais raison. Je ne suis pas prête à sortir avec toi parce que j'ai peur de souffrir une nouvelle fois.
-Pourtant, je ne te blesserai jamais.
-J'ai besoin de temps pour enterrer à jamais ce que j'ai vécu avec Ryan. J'aimerai pouvoir te faire confiance, j'aimerai pouvoir être libre de t'aimer sans me soucier du lendemain mais j'en suis incapable. Je suis désolée.
Il posa ses mains sur mon visage me forçant à plonger mon regard dans le sien.
-Je sais ce que tu as vécu et je sais que tu t'en veux aussi à cause d'Amy mais je voulais que tu saches que je t'aime. Et si ce dont tu as besoin, c'est du temps, alors je serai être patient parce que tu es la seule avec qui je veux être.
-Merci.
Il retira ses mains de mon visage avant de venir placer un tendre baiser sur ma joue. Puis nous décidâmes d'aller danser un peu sur la piste de danse.
L'orchestre jouait des musiques country entraînantes. Je n'avais jamais dansé sur ce genre de musique. Je l'avouai à mon partenaire qui à son tour m'avoua que lui non plus ne savait pas vraiment danser.
-On s'en fiche, après tout ! M'exclamai-je alors en lui prenant la main et l'entraînant au milieu des autres danseurs.
Nous tentions tant bien que mal de suivre les mouvements des autres danseurs. Nous paraissions si ridicule à côté d'eux que nous ne pouvions pas nous empêcher de rire.
Un faux pas de ma part finit toutefois par avoir raison de nos éclats de rire. Je tombai sans pouvoir me retenir mais comme j'avais cherché à le faire en m'accrochant à Ty je l'entraînai avec moi dans ma chute. Je me retrouvai alors allongé sous lui dans une position plutôt embarrassante.
Mon regard fut aussitôt attiré par le sien. Je compris à cet instant ce que signifiait l'expression « faire l'amour avec le regard », tant de chose passaient à travers nos yeux à cet instant.
-Tout va bien vous deux ? Nous demanda Kitty.
Ty releva les yeux vers elle.
-Ok, je n'aurais pas dû vous déranger. Poursuivit-elle sans nous laisser seuls pour autant.
Je compris à cet instant que Ty avait dû la fusiller du regard.
-Relèves-toi. Finis-je par lui ordonner.
-Dommage. J'aimais bien cette position. Répondit-il en se relevant puis en me tendant la main pour m'aider à faire de même.
-Je crois que je vais vous laisser les amoureux. Nous annonça l'amie de Ty.
Je lui adressai un regard noir. Comment osait-elle nous appeler ainsi alors que des oreilles mal intentionnées pouvaient se trouver tout près.
-Je plaisantais.
Elle éclata de rire avant de nous laisser. Nous la suivîmes du regard avant qu'à notre tour nous éclatâmes de rire. Notre complicité d'antan était en train de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Althea
Cheftaine
Cheftaine
avatar

Messages : 3133
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 15:11

Et bien et bien !!
Encore un bon chapitre que voilà ^^ J'espère qu'Amy changera vite d'idée parce qu'elle ne va que souffrir encore plus comme ça ! J'aime bien Kit dans ta fic, elle change de la garce de la série ^^

_________________________________________________


Modératrice - We Are The Best ^^ - Membre éminent du FALIF - Graphiste
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 15:32

J'aime bien Kit dans la série. Et au risque de m'attirer les foudres de certaine, je shippe Kit/Ty
Ca doit etre la raison pour laquelle elle est bien dans ma fic
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
ilona
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 2130
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 19:20

ouai il est super ton chapitre!^^ a quand la suite?? lol^^
Revenir en haut Aller en bas
http://x3-gypsie.skyblog.com
stacy31
Petit Fan
Petit Fan


Messages : 23
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 19:45

C'est trop bien écrie j'adore
Revenir en haut Aller en bas
elo82200
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
V.I.P t'es la meilleure amie D'Amy !
avatar

Messages : 1009
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 19:46

j'adore c'est super
Revenir en haut Aller en bas
Arya (Jubail)
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
avatar

Messages : 11966
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 22:54

J'aime beaucoup cette suite ^^
Et j'aime Kit ausis dans ta version ^^ xD
Désolé de pas développer plus :S


(dsl ca fait longtemps que je suis pas venue, enfin ...)

_________________________________________________

We Are The Best ^^ -- Modo' -- Membre éminent du FALIF -- Graphiste -- Empêche les membres des amoureuses de Ty de s'entretuer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Lun 22 Mar - 23:08

Tu t'excuses beaucoup je trouve. T'as pas à etre desolee parce que tu ne lis pas la suite tous les jours.^^
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Cococili
Grand Fan
Grand Fan
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 1:55

Je viens de trouver ta fic et je l'ai dévorée!!
J'aime, j'adore, j'adère!!!
J'aime beaucoup le fait que l'histoire tourne autour d'un autre personnage mais que ca se passe toujours à Heartland!!

Ca t'embêterait de m'envoyait un exemple de quand "t'es pas calme"; j'aimerais voir ce que ca donne. J'aime beaucou la facon dont tu écris, et je voudrais voir ce que ca donne dans un autre style! Je pense être assez âgée^^

En tout cas félicitation je trouve très bien ce que tu écris!
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 8:34

Merci et je t'ai envoyé un MP

Edit : Pour celles qui aimeraient lire autre chose de mon crue, voici le site où je suis en train de référence mes écrits : http://tytiad.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Arya (Jubail)
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
avatar

Messages : 11966
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 11:48

Tyty a écrit:
Tu t'excuses beaucoup je trouve. T'as pas à etre desolee parce que tu ne lis pas la suite tous les jours.^^
... je sais. Mais c'est moi ^^ xD

_________________________________________________

We Are The Best ^^ -- Modo' -- Membre éminent du FALIF -- Graphiste -- Empêche les membres des amoureuses de Ty de s'entretuer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 14:25

Le rassemblement avait été le point de départ de notre nouvelle amitié. Nous ne passions plus un jour l'un sans l'autre. Certes nos sentiments n'avaient en rien diminuer et de temps à autres, par de simples gestes ou par quelques mots tendres, nous nous déclarions ce que nous ressentions réellement.
Après notre retour à Heartland, Amy avait tenté de mettre son plan à exécution mais il ne s'était rien passé cette nuit-là entre eux à mon grand soulagement. Ty m'avait confié, en omettant certainement des détails, ce qu'il s'était passé.
Elle était arrivée dans sa chambre, vêtue d'un imperméable, contrastant terriblement avec le temps lourd de ce soir-là. Dès qu'il avait refermé la porte sur eux, elle avait laissé tombé son unique vêtement. D'après lui, il lui avait ordonné de se revêtir aussitôt mais il ne m'avait pas dit si oui ou non, il l'avait admirée avant de le lui demander. Ils avaient ensuite passé la nuit à discuter et il avait fini par lui faire admettre qu'elle devait à présent tourner la page.

La fin des vacances approchaient à grand pas et dans quelques jours seulement ma mère viendrait me chercher pour me ramener à Calgary. Je me sentais si à l'aise dans ce ranch que j'aurais donné tout ce que je possédais pour pouvoir y rester. Mais je savais d'ores et déjà qu'elle refuserait. Il ne me restait qu'une année de lycée et je devrais la terminer là où j'avais suivi toute ma scolarité. Pourtant je me voyais mal y retourner. Mes véritables amis se trouvaient désormais à Hudson. Kitty et moi étions devenues également inséparable, ce qui arrangeait bien Ty puisqu'il pouvait profiter de nous deux. Quant à Amy, je lui adressai à peine la parole. Non pas que je mettais mise à la détester après ce qu'elle avait tenté de faire avec Ty mais parce qu'elle ne supportait pas Kit qui était devenue ma meilleure amie et par la même occasion ma seule et unique confidente.
J'adorais les moments que je partageais avec mes deux amis. J'avais appris grâce à eux à ne plus craindre les chevaux et Kitty avait commencé à m'entraîner aux Barrel Racing. Je devais admettre que je m'en sortais pas trop mal. Je me voyais déjà tenter des compétitions et pourquoi pas en gagner quelques-unes. On m'a toujours dit que lorsqu'on sait faire du vélo, ça ne s'oublie jamais. Je crois qu'inconsciemment, je n'ai jamais oublié comment monter à cheval et c'est pourquoi je m'en sortais avec autant de facilité.
De temps à autre, assez souvent en fait, Kit nous laissait seuls Ty et moi. Elle savait que nous nous aimions et elle espérait qu'on finisse par sortir ensemble. D'ailleurs lors de nos discussions entre filles, elle me demandait pourquoi je n'étais pas avec lui. Je lui répondais alors que nous n'étions qu'amis avant qu'elle me traite de menteuse. D'autre fois, elle essayait de nous faciliter la tâche en nous poussons quasiment dans les bras l'un de l'autre. Malgré tous ses efforts, nous restions de simples amis.

Ce jour-là, Ty bricolait sur sa camionnette. Un problème de moteur qui ne tournait pas rond ou je ne sais plus quoi. Après m'être entraîné pendant des heures au Barrel Racing avec Mystic sous l'oeil attentif de Kitty, je décidai d'aller le retrouver dans le garage improvisé où il avait l'habitude de réparer les voitures.
Lorsque j'y arrivais, je le trouvai allongé sous sa camionnette. Je l'observais travailler de longues minutes adossée contre le chambranle de la porte. Puis je vins lui demander s'il avait besoin d'aide. En entendant le son de ma voix, il glissa pour venir me voir mais au lieu de se lever il resta à m'observer de sa position initiale.
-Très belle vue. Plaisanta-t-il.
-De quoi tu parles ? M'enquis-je sans comprendre.
Quoique je me doutais plus ou moins de quoi il parlait. Je portais ce jour-là un short très court qui lui offrait donc une magnifique vue sur mes jambes.
-J'aime beaucoup tes jambes. Ironisa-t-il.
-Idiot !
Il se leva d'un bond en faisant semblant d'être en colère.
-Tu m'as traité de quoi ? Me questionna-t-il.
L'air menaçant qu'il affichait ne m'effaroucher pas. Au contraire, j'entrais à mon tour dans ce jeu et, les poings sur les hanches, mon regard plongé au fond du sien, je répétai le simple mot que j'avais prononcé quelques secondes plus tôt.
-Tu sais que ça ne me plaît pas que tu m'insultes ainsi.
J'éclatai de rire devant son faux sérieux.
-Tu commences vraiment à m'énerver toi.
S'ensuivit un jeu du chat et de la souris. Nous étions tous deux retombés en enfance. Nos éclats de rire fusaient tandis qu'il essayait de m'attraper.
Il réussit finalement à me bloquer entre la voiture et lui. Ne pouvant plus bouger à moins de tenter de grimper sur le plateau, ce qui n'aurait pas forcément été une bonne idée, j'attendis avec patience mon châtiment. Il s'approcha de plus en plus de moi jusqu'à ce qu'il soit assez près pour me chatouiller.
Il était aussi hilare que je l'étais bien que ce ne soit pas lui qui subissait ce terrible châtiment. Il finit par se lasser de ce jeu et me permit de me libérer.
-J'espère que tu as compris qu'on ne me traite pas d'idiot. Se moqua-t-il.
Je haussai les épaules en guise de réponse et tandis qu'il se dirigeait vers l'établi où se trouvait ses outils, je me glissai vers l'avant de la camionnette dont le capot était encore ouvert. Je me recouvrai alors légèrement les doigts de cambouis. Puis je m'approchai de lui en prenant soin de ne pas faire de bruit. Dès que je fus à sa hauteur, je l'appelai. Comme il ne m'avait pas attendu arrivé, il fut surpris par ma proximité. Je profitai alors de sa réaction pour enduire son visage de la matière grasse qui enduisait mes doigts.
J'éclatai de nouveau de rire avant de m'éloigner le plus possible de lui. Il me mitraillai du regard avant de venir m'attraper. Je savais que ses doigts devaient être aussi noirs que les miens et qu'il les utiliserait sûrement pour se venger. Pourtant je fus surprise par ce qu'il se passa ensuite.
-Attends, ne bougea pas. M'ordonna-t-il.
Il me regardait bizarrement comme si quelque chose clochait sur mon visage. Je commençai vraiment à m'inquiéter. Mon maquillage avait-il coulé ? Avais-je un bouton ?
-T'as un truc juste en dessous de ton oeil.
-Hein ? Où ça ? L'interrogeai-je en passant mon doigt sous un oeil puis l'autre.
-Non, pas là. Juste là. Me précisa-t-il en me l'indiquant de l'index.
De nouveau, je passai ma main dessus.
-Attends, fais voir , je vais te l'enlever.
Trop préoccupée à l'idée que quelque chose se trouvait sur mon visage, j'en oubliai qu'il avait les mains recouvertes de cambouis et le laissai passer son doigt sur ma joue. Je ne compris qu'au moment où il éclata de rire que je venais de me faire avoir.
Vexée qu'il m'ait eu de la sorte, je lui donnai une légère bourrade dans l'estomac. Il riait encore sans pouvoir s'arrêter malgré le coup que je venais de lui donner.
-Arrêtes de rire. Lui ordonnai-je.
-Désolé, je ne peux pas. C'est trop drôle.
-Dans ce cas, je te laisse rire tout seul. Je reviendrai quand tu seras calmé.
Je tournai les talons prête à mettre à exécution mes paroles, lorsqu'il reprit la parole sur un ton beaucoup plus sérieux. Apparemment, le fait que je désire partir, lui avait fait retrouver instantanément retrouver son calme.
Je me retournai donc vers lui et attendit qu'il parle.
-Restes, s'il te plaît...
Il arborait un air grave et son ton se voulait suppliant jusqu'à...
-Mais je te rappelle que c'est toi qui as commencé.
De nouveau il éclata de rire mais cette fois, au lieu de me vexer, me souvenant de sa réaction quelques minutes plus tôt, je me joignis à lui. Nous rîmes tous deux de bon coeur. Puis au bout d'un moment, je finis par m'inquiéter de ne plus l'entendre, alors je relevai les yeux vers lui pour le découvrir en train de me dévisager. Dans son regard, je pouvais y lire les sentiments qu'il éprouvait pour moi et à cet instant, je réalisai enfin qu'il ne me blesserait jamais. Toutes les peurs qui m'avaient poussés à ne pas laisser éclater mes sentiments au grand jour s'envolèrent comme par miracle.
Je m'approchai jusqu'à ce que je me trouve plus qu'à deux pas de lui, puis lui déclarai.
-Je n'ai plus peur.
Il me regarda quelques secondes comme si il avait du mal à comprendre ce que j'étais en train de dire avant de poser sa main sur mon visage. Il plongea son regard dans le mien avec tant d'intensité que je me sentais déjà défaillir mais ce ne fut rien en comparaison de l'instant où il enveloppa mes lèvres des siennes. J'avais si souvent rêvé de cet instant où je pourrais de nouveau goûter au nectar si délicieux de sa bouche. Jamais personne avant lui m'avait embrassé avec autant d'intensité. Je ressentais son baiser comme une douce caresse qui non seulement enveloppé mon corps mais aussi mon âme. Le feu de la passion nous embrasa tous deux et notre échange prit une nouvelle tournure devenant de plus en plus profond jusqu'à...
-Contente de voir que vous avez enfin décidé de suivre mes conseils.
Surpris par l'intrusion de Kitty, nous cessâmes aussitôt de nous embrasser mais il ne me relâcha pas pour autant. Il posa son front contre le mien avant de me déclarer « je t'aime ». Puis il se redressa et nous fîmes à cet instant tous deux face à notre amie.
-Amy te cherche beau gosse. Lui annonça-t-elle.
-Tu sais pourquoi ? S'enquit-il.
-Non, elle m'a juste demandé si je ne t'avais pas vu. Heureusement que je ne lui ai pas dit que je pensais savoir où te trouver.
-Je vais aller la voir...Tu viens avec moi ? Me demanda-t-il.
-J'irai où tu voudras.
Nous marchâmes main dans la main jusqu'à ce que nous trouvions son ex. Nous avions décidé, d'un commun accord, tandis que nous nous dirigions vers elle de lui dire que nous sortions ensemble. Nous préférions lui avouer la vérité plutôt que si elle venait à l'apprendre par elle-même en nous découvrant dans les bras l'un de l'autre. Et puis à présent que nous avions décidé d'être ensemble et que plus rien ne pouvait se mettre en nous, ni ma peur, ni le fait qu'il soit avec Amy, nous ne souhaitions plus nous cacher.
-Tu sais que je te cherche partout. Maugréa-t-elle lorsque nous fûmes assez près pour l'entendre.
-Désolé. S'excusa Ty. J'aurais dû te dire que je bricolais sur ma camionnette.
-Ouais. Au moins ça m'aurait évité de te chercher partout.
Elle ne semblait pas de bonne humeur et je me demandai si nous faisions bien de vouloir lui dire pour nous à cet instant. Je n'eus toutefois pas besoin de me poser la question bien longtemps car Ty lui annonça sur un ton très sérieux que nous devions lui parler.
-Ca ne va pas vous deux ? S'inquiéta-t-elle en voyant nos visages si grave.
-Ecoutes Amy, y a un truc qu'on a besoin de te dire.
-Je vous écoute.
Ty me jeta un coup d'oeil comme s'il cherchait à puiser dans mon regard la force nécessaire pour lui annoncer la nouvelle. Il garda le silence un moment, hésitant.
-Qu'est-ce qu'il y a ? S'impatienta son ex.
-On sort ensemble. Lui annonçai-je de but en blanc.
-Quoi ? Depuis quand ?
-Depuis quelques minutes. Souris-je.
-On voulait juste que tu le saches. Ajouta Ty.
-Mais si vous êtes ensemble depuis seulement quelques minutes pourquoi vous me l'annoncez tout de suite ?
-Parce que je ne sortais pas avec Kit.
-Je ne comprends pas.
-Ce n'est pas à cause de Kit que j'ai rompu avec toi. Précisa-t-il.
Amy me fusilla du regard en comprenant où il voulait en venir. D'ailleurs, je ne comprenais pas pourquoi il lui dévoilais cette partie là. J'en venais même à me demander s'il n'allait pas lui avouer qu'il l'avait trompé avec moi.
-Tu as rompu à cause d'elle ?
Il hocha la tête.
-Et toi, tu savais pourquoi il avait rompu avec moi ?
-Je n'en étais pas vraiment sûre.
-Mais tu le pensais néanmoins et tu m'as laissé aller me ridiculiser devant lui.
La colère qui émanait d'Amy était légitime. Même si nous ne lui avouerions jamais que nous avions couché ensemble alors que qu'il sortait encore avec elle, nous l'avions trahi d'une toute autre manière en lui mentant.
Des larmes de rage s'échappaient de ses yeux. J'aurais aimé pouvoir la réconforter mais quoi que je dise, elle ne m'aurait jamais écoutée.
-Je ne veux plus jamais vous revoir ! Hurla-t-elle avant de s'enfuir se réfugier dans sa maison en courant.
Je la suivis des yeux jusqu'à ce qu'elle referme la porte. Ty passa un bras autour de mes épaules, m'attira contre lui et me déposa un baiser sur le sommet de ma tête avant de me dire :
-Ca lui passera. Laisses-lui juste un peu de temps.
J'espérai qu'il ait raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Althea
Cheftaine
Cheftaine
avatar

Messages : 3133
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 18:06

Bah heureusement que tu as dit que tu avais mis un nouveau chapitre! J'ai pas reçu le mail..;bizarre ! Enfin bref!
Super chapitre qui sent la fin ... mais pourquoi est-ce que tu les as fait avouer le motif de rupture devant Amy?? Elle avait l'air de bien prendre leur relation avant qu'ils ne le lui disent... ils auraient pu en rester là et on en parlait plus ! Nan ?

_________________________________________________


Modératrice - We Are The Best ^^ - Membre éminent du FALIF - Graphiste
Revenir en haut Aller en bas
Arya (Jubail)
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
Majesté Impériale des Dieux & de l'Univers
avatar

Messages : 11966
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 18:12

j'aiiiiime. ^^
j'adore leur jeu du chat et de la souris ^^ et comment ca fini Very Happy
La façon dont Amy le prend c'est... marrant xD

_________________________________________________

We Are The Best ^^ -- Modo' -- Membre éminent du FALIF -- Graphiste -- Empêche les membres des amoureuses de Ty de s'entretuer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 18:13

Je pense qu'elle etait plus sous l'etonnement au depart. Pourquoi ils lui disent alors qu'au bout de quelques minutes, ça ne peut pas etre une relation serieuse. Mais pas sure qu'elle l'aurait bien pris de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Tytia (Tyty)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
Assisstante des premières dames du Falif (APDF)
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   Mar 23 Mar - 18:23

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, voici le dernier chapitre de la fic que je laisse volontrairement ouvert juste au cas où après m'être concentré sur autre chose, je me décide à faire un second tome.

***********************************************
Amy ne nous avait pas reparlé depuis ce jour-là. Du moins, elle n'adressait la parole à Ty que lorsqu'elle devait lui donner une tâche à effectuer. Quant à moi, elle m'ignorait royalement. J'avais tenté de lui parler, de m'excuser même mais elle ne m'avait pas écoutée une seule fois. J'avais fini par concevoir que j'avais perdu son amitié. Dans un sens ce n'était pas plus mal. Et puis je n'avais pas vraiment besoin d'elle. J'avais Ty, Kitty et Caleb et cela me suffisait à me rendre heureuse. Je n'aurais d'ailleurs que le premier que cela m'aurait suffi amplement.
Rien n'aurait pu venir entraver mon bonheur. Pourtant il y avait une tâche énorme à ce magnifique tableau.
La fin des vacances approchaient à une allure vertigineuse. Dans moins de trois jours, ma mère viendrait me chercher pour me ramener à Calgary. Je tentai en vain de ne pas y songer mais mon angoisse de devoir être séparé de Ty, même s'il n'y avait qu'une heure de trajet, s'accroissait au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Je me sentais si bien ici que je n'avais aucune envie de repartir. De ne pas pouvoir être tous les jours avec mon petit-ami aller me manquer mais ce n'était pas le seul. Mystic me manquerait mais aussi Kitty et Caleb. Le Barrel Racing me manquerait. J'avais tellement pris goût à cette discipline du rodéo que j'améliorais mes performances de jour en jour.
-Tu vas finir par battre mon record. M'avait un jour déclaré ma nouvelle meilleure amie en plaisantant.
-Qui sait ? Lui avais-je seulement répondu.
Quand je ne me trouvais pas dans les bras de Ty, seule avec lui ou bien avec nos amis, je m'occupai de Mystic.
J'avais appelé ma mère pour tenter de la convaincre que ma place ne se trouvait plus à Calgary mais à Hudson. D'ailleurs qu'allais-je retrouver dans ma ville d'origine ? Certes, Bélinda attendait avec impatience que je revienne pour partager nos loisirs favoris : à savoir le shopping ou parler de garçons pendant des heures. Rien de bien intéressant en soi. Ici, j'avais beaucoup plus de centre d'intérêts. De plus chaque fois que je montais Mystic, je me voyais réaliser les rêves que mes parents avaient placés en moi alors que je n'étais qu'une enfant. Bien que je me sois demandé plusieurs fois, s'ils m'avaient imaginée en championne de rodéo. J'en doutais un peu.
Ma mère avait refusé ma requête en me rabâchant les oreilles avec son éternel refrain que je devais terminer mes études dans le lycée où je les avais commencées. Elle m'avait déjà chanté cette chanson lorsque trois ans auparavant, je lui avais demandé l'autorisation d'aller vivre avec mon père qui tenait un ranch dans le Colorado, entouré de sa nouvelle famille. De plus, elle avait prétexté ce jour là que ma crainte des chevaux ne pourraient que s'accroître en leur présence. Aujourd'hui, j'en avais la preuve contraire. Le contact avec les chevaux m'avaient permis de ne plus les craindre. Au contraire, je les appréciais un peu plus de jour en jour.
Quelle serait ma vie lorsque je retournerai dans toute cette agitation qu'offrait Calgary ? Je m'imaginais si mal vivre loin de cette étendue sauvage qui vous apaisait. Le stress ici n'existait pas alors que chez moi, je le ressentais dans chaque personne que je croisais.
Je ne voulais pas retourner vivre dans cette immense ville. Je voulais rester ici. La seule chose pour laquelle j'aurais pu quitter cet endroit était mon père. Si on m'avait dit que je pouvais partir vivre chez lui, dans son ranch de 350ha, alors je l'aurais fait.

Alors que nous nous trouvions dans le bar appartenant à la mère de Soraya, assise à une table entourée de mes amis, je me plongeai si loin dans mes pensées que je n'entendis pas la voix de Ty résonnait dans mes oreilles. Ils furent tous obligés de m'appeler avant que je me connecte à nouveau à la réalité.
-Ca va ? S'enquit mon petit-ami visiblement inquiet pour moi.
-Tout va bien. Le rassurai-je en venant déposer un rapide baiser sur ses lèvres.
Il ne semblait pas vraiment convaincu. Toutefois, il ne me força pas à lui en dire plus. Il me connaissait assez à présent pour savoir que lorsque je ne voulais pas révéler mes pensées, il était inutile de chercher à en savoir plus.
Nous bûmes, sans nous presser, notre boisson fraîche que venait de nous servir Soraya avant de repartir à Heartland où quelques corvées nous attendaient. Je passai cette fin d'après-midi à nettoyer les boxes sans me soucier de ceux qui m'entouraient. Je n'avais pas envie de parler à qui que ce soit, même pas à Ty, qui ne devait, pourtant, attendre que ça.
Lorsque vint l'heure du dîner, Kitty et Caleb rentrèrent chez eux tandis que Ty et moi nous rendions chez Jake. Je touchai à peine mon assiette, bien que ce fut mon repas favori qui avait été concocté par Lou. Je m'entendais bien avec elle d'ailleurs. Elle ne m'avait jamais jugée même si j'avais blessé sa soeur à travers Ty. Au contraire, nous avions discuté de tout ce que j'avais vécu avec lui et même si certains passages ne lui avaient guère plus, elle s'était abstint de me le reprocher. Elle m'avait même soutenu les premiers jours alors que je me demandai s'il n'était pas préférable que je rompe avec Ty pour Amy. Elle m'avait alors dit que sa soeur s'en sortirait et que si j'aimais vraiment mon petit-ami, je devais m'abstenir de penser à Amy.
Je ne regretterai jamais la décision que j'avais prise alors mais ce jour-là, je ne pouvais m'empêcher de me demander si j'avais pris la bonne. Dans quelques jours, la vie nous éloignerait l'un de l'autre. Je ne pouvais pas cesser d'y penser. J'aurais dû pourtant le faire afin de profiter de chaque seconde qui me restait à passer avec lui.
Lorsqu'il me raccompagna, alors que les autres jour nous étions très vite attirés par le lit qu'offrait le chalet, je laissai ce soir-là trainer les choses.
-Je vais prendre une douche...seule. Lui annonçai-je.
Il me regarda surpris et inquiet. Il devait sûrement comprendre que je ne me sentais pas bien mais je préférai encore une fois garder le silence sur ce qui me tracassait.
Je me rendis alors dans la salle de bain où je pris tout mon temps pour me doucher. Je laissai l'eau s'écouler sur mon corps, espérant qu'elle chasse avec elle mes tristes pensées. Peu à peu mes larmes vinrent se mêler à ce flot qui continuait à ruisseler sur moi.
Après cette nuit, il ne me resterait plus que deux jours à profiter de Ty. Rien qu'à cette pensée, mon coeur se briser tel des éclats de verre. J'aurais, pourtant dû me faire une raison, en me disant que nous pourrions nous voir très souvent même si cela ne signifiait pas tous les jours.
Lorsque je quittai enfin la salle de bain, je le trouvai endormi sur mon lit. Je m'étendis alors à ses côtés en posant ma tête sur son torse. Il grogna, s'agita un peu avant de passer son bras autour de moi, de déposer un rapide baiser sur mes cheveux et de se rendormir.
Lorsque nous nous réveillâmes, le soleil était déjà haut. Jake nous avait offert cette dernière journée afin que nous en profitions sans avoir à nous préoccuper des tâches du ranch.
-Bonjour toi. Me salua-t-il en m'embrassant.
-Salut.
A mon tour, je vins capturer ses lèvres entre les miennes. Nous échangeâmes un long et doux baiser. Pas un de ceux qui auraient embraser nos corps de désir mais un à travers lequel nos sentiments s'échappaient.
-Je t'aime. Lui déclarai-je.
-Je t'aime aussi.
Il me convainquit de sa déclaration à travers un nouveau baiser.
-Alors que faisons-nous de cette journée libre ?
-Que dirais-tu de la passer au lit ? Plaisanta-t-il.
-Très drôle.
-Qu'est-ce que tu veux faire toi ?
-Je ne sais pas trop. J'ai envie d'être avec toi mais aussi avec Mystic.
-Et si on allait faire une promenade jusqu'au lac, qu'on y passait notre journée et qu'on y pique-niquait ?
-C'est une excellente idée.
Je me levai dans le but d'aller me préparer pour passer cette journée qui devait être mémorable.
-Qu'est-ce que tu avais hier ? Me demanda-t-il tout en me regardant fouiller mes affaires à la recherche d'une tenue à la fois confortable mais sexy.
-J'ai juste pas envie de partir.
Je me tournai vers lui pour lui adresser un regard triste.
-Eh ! S'exclama-t-il tout en se levant.
Il s'avança jusqu'à moi pour me prendre dans ses bras.
-J'ai pas envie que tu partes non plus mais ça va aller, ok ? Je passerai te voir aussi souvent que je pourrais et puis ta mère t'offrira peut-être une voiture maintenant que tu sais conduire.
Je hochai la tête.
-Et puis, tu n'as qu'un an à faire à Calgary. Ensuite, tu pourras revenir ici ou alors...
Une idée venait de lui traversait la tête et il semblait l'étudier avec beaucoup d'intérêt.
-On pourrait s'acheter un ranch.
-S'acheter un ranch, tu es fou ? Lui demandai-je en venant plonger un regard incrédule dans le sien.
-Non. Ce serait une superbe idée. J'en connais un à l'abandon pas très loin d'ici.
Il était vraiment enthousiaste face à cette idée qui me paraissait, je devais l'admettre, très alléchante.
-T'en penses quoi ? Finit-il par me demander.
-J'en pense que tu es fou mais c'est une excellente idée.
Rien qu'à cette pensée de vivre avec lui dans un an, je me sentais déjà bien mieux. Il m'embrassa une nouvelle fois avant d'aller se préparer tandis que je finissais de fouiller mon armoire. J'optai pour un jean claire et un t-shirt vert qui faisait ressortir mon regard émeraude.
Lorsque nous fûmes prêts, nous rejoignîmes les écuries où nous harnachâmes nos montures avant de nous mettre en selle pour cette ballade qui me faisait déjà rêvé.

Nous passâmes une excellente journée. Quant à la soirée, elle fut tout aussi bonne. Ty me déposa après notre retour au chalet me demanda de me vêtir avec élégance. Puis il me laissa seule une bonne vingtaine de minutes.
Lorsqu'il revint, il portait un costume gris assorti à sa cravate sur une chemise blanche. Je ne l'avais jamais vu aussi élégant et j'en restai ébahie.
Quant à moi, j'avais choisi une robe courte en voile dans des tons pastels. J'avais relevés mes cheveux dans un chignon laissant juste quelques mèches libres qui encadraient mon visage avec naturel.
Il me dévisagea un moment la bouche entrouverte. Mes joues s'enflammèrent sous son regard qui irradiait de désir. Je ne pensais pas lui faire autant d'effet lorsque j'avais opté pour cette tenue.
-Tu es...Tu es magnifique.
-Merci.
Mes joues rougirent de plus belle.
Il déposa un furtif baiser sur ma joue avant de me prendre la main et de m'entraîner vers sa camionnette. Nous nous rendîmes à Calgary. Je ne savais toujours pas ce qu'il avait prévu pour la soirée mais je fus très étonnée de me retrouver dans ma ville d'origine.
-Tu as l'intention de me ramener chez moi avant l'heure ?
Il m'adressa un sourire en coin tout en portant son quittant la route des yeux une seconde.
-Tu crois que je t'aurais demandé de t'habiller ainsi pour te ramener chez toi ?
-Possible. A toi de me le dire.
-Je déteste les costumes alors si j'avais eu envie de te ramener chez toi, je ne me serais pas habillé comme ça et je ne t'aurais pas demandé de le faire non plus.
-Bien. Alors dis-moi ce qu'on fait à Calgary.
-C'est une petite surprise. Sois patiente.
Je détestais que ma curiosité soit ainsi éveillée. D'autant plus que mon plus gros défaut se trouvait être l'impatience.
Quelques minutes plus tard, nous nous garâmes sur le parking d'un restaurant huppé. Je connaissais assez bien cet établissement pour y avoir mangé en compagnie de Ryaan. Les prix y étaient exorbitants.
-Qu'est-ce qu'on fait là ?
-On va dîner.
-Attends. Tu plaisantes au moins. Tu connais leurs tarifs ? Ils sont hors de prix.
-Je sais.
-Comment as-tu l'intention de payer ?
-Ne t'inquiètes pas pour ça.
-Ty, j'espère que...
-J'ai demandé à Jake une avance et il a accepté.
-Tu n'aurais pas dû.
-Je voulais que cette dernière soirée avant que tu retournes ici soit exceptionnelle.
Et en effet, elle le fut. Vers la fin du repas, il sortit de sa poche un écrin qui contenait une magnifique bague.
-Tu veux bien la porter ? Me demanda-t-il en la portant vers moi.
Je ne savais plus quoi répondre. J'avais l'impression d'avoir perdu ma langue et de ne plus pouvoir parler. Alors je hochai simplement la tête.
Il la passa à mon doigt avant de me proposer de danser.
J'étais sur un nuage et je n'avais plus aucune envie d'en descendre.

Pourtant la réalité me rattrapa très vite. Le lendemain, en début d'après-midi, ma mère arriva. Je dis au revoir à Mystic en premier. Je lui promis de revenir le voir au plus tôt mais j'eus l'impression qu'il m'en voulait déjà. Puis je remerciai Jake et Lou de m'avoir aussi bien accueilli.
-Si ça te dit et que ta mère est d'accord, tu pourrais venir passer tes week-ends ici, comme ça tu pourrais continuer à t'entraîner pour les championnats de rodéo.
-Quel championnat ?
Je crois que j'avais omis de parler de cette partie là à ma mère.
-Tu n'as pas dit à ta mère que tu excellais dans le Barrel racing ? S'étonna Ty.
-Je crois que j'ai oublié de lui dire.
Sûrement parce qu'elle ne m'avait pas laissé le temps d'en placer une lorsque je lui avais demandé l'autorisation de rester à Heartland.
-Mais maintenant c'est fait. Ajoutai-je.
-Elle pourra revenir aussi souvent qu'elle le souhaitera.
Je me jetai dans ses bras tant j'étais heureuse avant d'aller me serrer dans ceux de Ty. Il me promit alors de passer dans la semaine s'il pouvait se libérer et au cas où il ne pourrait pas, nous savions d'ores et déjà que nous passerions le week-end suivant ensemble. Forte de cette idée, la séparation fut beaucoup moins douloureuse que ce que j'avais pu imaginer.
Pourtant lorsque nous nous éloignâmes de plus en plus de ce ranch, je commençai à ressentir un manque.
-Tout va bien ? S'inquiéta ma mère qui avait dû remarquer mon air peiné.
-Ty me manque déjà... Maman ?
-Oui.
-Je voulais te remercier pour ces vacances. Elles ont été les plus belles de toute ma vie.
-Je suis contente ma chérie que tu te sois bien amusée.
Nous plongeâmes dans un silence jusqu'à notre arrivée à Calgary.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic-fall.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic Heartland   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic Heartland
Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ziggy et Bowie, deux jeunes hongres WAOW ....
» Troop le mamouth d'hiver
» Saison 2011-2012 : LE maintien
» calmant
» Saint Seiya - Les chevaliers du zodiaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartland :: Fan Fiction-
Sauter vers: